Balance – Facebook lance sa propre monnaie numérique

Facebook a annoncé qu’il lancerait sa propre crypto-monnaie au premier semestre 2020, Balance, qui permettra aux gens d’acheter des choses ou d’envoyer de l’argent avec des frais proches de zéro. Tout d’abord, la Balance n’est pas une pièce stable; au lieu de cela, il sera adossé à un panier d’actifs libellés en quatre monnaies fiduciaires: USD, GBP, EUR et JPY. Cependant, le panier se compose d’actifs à faible volatilité dans le but de maintenir la valeur de la Balance relativement stable. Vous pouvez vous impliquer dans la Balance en achetant ou en encaissant votre Balance en ligne ou dans des points d’échange locaux comme les épiceries, et en la dépensant en utilisant le propre portefeuille Calibra de Facebook qui sera intégré à WhatsApp, Messenger et sa propre application, ou par un autre tiers interopérable. applications de portefeuille de fête.

La Balance est-elle décentralisée?

Non, mais Facebook ne contrôlera pas totalement la Balance. Au lieu de cela, Facebook n’obtient qu’un seul vote dans sa gouvernance, comme les autres membres fondateurs de l’Association Libra, qui comprennent Paypal, Visa, eBay, Uber et 24 autres membres qui seront bientôt fondateurs. La blockchain est exploitée et constamment vérifiée par les membres fondateurs de l’Association Libra, dont chacun investira 10 millions de dollars ou plus pour obtenir le droit de vote dans la gouvernance de la Balance et la capacité d’exploiter un nœud de validation.. Mark Zuckerberg a noté dans un message: «(…) Il est géré par de nombreuses organisations différentes au lieu d’une seule, ce qui rend le système plus équitable dans l’ensemble. Il est accessible à toute personne disposant d’une connexion Internet et son coût et ses frais sont peu élevés. Et il est sécurisé par la cryptographie qui permet de garder votre argent en sécurité. Il s’agit d’un élément important de notre vision d’une plate-forme sociale axée sur la confidentialité – où vous pouvez interagir de toutes les manières que vous souhaitez en privé, de la messagerie aux paiements sécurisés. “

L’Association Libra

L’Association Libra est basée à Genève, en Suisse, en raison du statut neutre du pays et de son fort soutien à la Fintech, notamment technologie blockchain. Facebook vise à atteindre 100 membres fondateurs avant le lancement officiel de Libra en 2020. Les membres vont des services de paiement, des marchés, des télécommunications, des blockchains, des capital-risqueurs aux organisations à but non lucratif.

Mais Facebook ne recherche certainement pas n’importe qui. Pour adhérer à l’association, les membres doivent répondre à plusieurs exigences telles qu’un demi-rack d’espace serveur, une connexion Internet d’au moins 100 Mbps, un ingénieur en fiabilité du site à plein temps et une sécurité de niveau entreprise. Les entreprises doivent avoir une valeur marchande supérieure à 1 milliard USD ou des soldes clients supérieurs à 500 millions USD, atteindre plus de 20 millions de personnes par an dans le monde et / ou être reconnues comme l’un des 100 leaders du secteur par une association tierce spécifique au secteur ou entreprise de médias comme Interbrand Global ou le S&P.

Les investisseurs axés sur la cryptographie doivent avoir plus d’un milliard de dollars d’actifs sous gestion, tandis que les sociétés de blockchain doivent être en affaires depuis plus de 12 mois, utiliser des opérations de sécurité, de confidentialité et d’infrastructure de niveau entreprise soutenues par des politiques et des processus modernes – divulgué publiquement par des audits de sécurité et / ou des rapports de tests d’intrusion et la garde ou le jalonnement d’actifs de plus de 100 millions de dollars. De plus, seul un tiers des membres fondateurs peuvent être des entreprises liées à la cryptographie ou des exceptions invitées individuellement.

Il est intéressant de noter que Facebook accepte également les organisations de recherche comme les universités et les organisations à but non lucratif répondant à trois des quatre exigences, y compris travailler sur l’inclusion financière pendant plus de cinq ans, avoir un énorme réseau d’utilisateurs mondial et / ou une désignation des 100 meilleurs par Charity Navigator ou quelque chose. similaire, et / ou 50 millions de dollars de fonds.

Jeton d’investissement Libra

Les jetons seront vendus aux membres fondateurs du nouveau consortium de Facebook – la Libra Association – avec un investissement minimum de 10 millions de dollars requis pour gérer un nœud de validation et participer à la gouvernance de la plate-forme. La valeur du jeton dérive de la valeur de la participation à cette gouvernance, ou potentiellement des revenus ou des récompenses (dividendes) payés aux mainteneurs du réseau et est découplée de la valeur quotidienne du jeton de paiement. Au lieu de cela, la valeur du jeton de gouvernance dépend de l’utilité réelle et future du jeton de paiement offert par le consortium..

Énoncé de mission

1,7 milliard d’adultes dans le monde (31%) restent en dehors du système financier sans accès à une banque traditionnelle, même si un milliard d’utilisateurs ont un téléphone mobile et près de la moitié de la population mondiale a accès à Internet. En outre, les paiements transfrontaliers sont lents et inefficaces, prenant trois à cinq jours ouvrables avant leur arrivée. De plus, les coûts sont très élevés, car cela coûte sept pour cent en moyenne pour envoyer de l’argent à l’international. De plus, la population non bancarisée paie même 4 $ de plus en frais d’accès aux espèces, en moyenne mensuelle.

Libra vise à résoudre ces problèmes, avec sa propre blockchain, la blockchain Libra.

La blockchain de la Balance


Libra vise à gérer 1000 transactions par seconde si les nœuds utilisent au moins des connexions 40 Mbps et des disques durs SSD de 16 To. En comparaison, Bitcoin est capable de traiter sept transactions par seconde et Ethereum 15. La blockchain Libra utilise

le Système byzantin de tolérance aux pannes, ce qui signifie que seuls 66% des nœuds doivent parvenir à un consensus pour que la transaction soit légitime, vérifiée et exécutée. En raison des structures Merkle Tree dans le code, les modifications apportées à la blockchain Libra sont facilement reconnues.

La Balance est-elle anonyme?

La blockchain Libra n’est pas anonyme, mais pseudonyme. En ce qui concerne les préoccupations concernant les données privées des utilisateurs de Facebook, Markus, le directeur de Calibra, a répondu: «La réalité est que nous aurons beaucoup de portefeuilles qui nous concurrenceront et beaucoup d’entre eux ne seront pas sur les réseaux sociaux, et si nous veulent gagner la confiance des gens, nous devons nous assurer que les données seront séparées. »

Portefeuille Calibra

Le portefeuille Calibra est un bon pas dans la bonne direction, car il a le potentiel d’augmenter considérablement l’adoption par le grand public. Contrairement aux portefeuilles couramment utilisés, Calibra fait beaucoup de choses différemment:

En cas de piratage ou d’arnaque, ou de perte d’accès à votre compte, Calibra vous remboursera vos pièces perdues lorsque cela est possible via le support de chat 24/7. De plus, vous n’avez pas non plus besoin de vous souvenir des mots de passe cryptés longs et complexes que vous pourriez oublier et ne plus avoir accès à votre argent, car Calibra gère toutes vos clés pour vous. Compte tenu de ces faits, Calibra deviendra probablement le portefeuille par défaut pour de nombreux utilisateurs de Libra.

Kevin Weil, chef de produit de Calibra, a déclaré que Facebook pourrait lancer d’autres outils financiers via Calibra qu’il pourrait monétiser, tels que l’investissement ou le prêt. «Avec le temps, nous espérons offrir des services supplémentaires aux particuliers et aux entreprises, comme le paiement de factures en appuyant simplement sur un bouton, l’achat d’une tasse de café avec la numérisation du code ou l’utilisation de votre transport en commun local sans avoir à transporter d’argent liquide ou un métro. passer », déclare l’équipe de Calibra.

Perspectives futures

Facebook dispose de données extrêmement détaillées sur plus de deux milliards d’utilisateurs. Ses capacités de vérification d’identité et d’exploration de données de grande envergure abritent le potentiel de créer de loin la plus grande plate-forme par numéro d’utilisateur de toute institution financière..

Contrairement aux méthodes de paiement existantes telles que Visa ou Paypal, Libra n’a pas besoin de passer par les banques des gens pour vérifier leur identité, qui est très coûteuse, manuelle et non évolutive. Facebook possède déjà toutes les données vous concernant et n’a donc pas besoin d’une banque, ce qui se traduit par une mise à l’échelle beaucoup plus rapide.

Un autre avantage majeur de Libra est que les utilisateurs peuvent effectuer des transactions peer-to-peer via une seule institution, et c’est pour 28% de la population mondiale, le nombre d’utilisateurs de Facebook.

La Balance, adossée à des actifs adossés à des monnaies nationales, peut finalement être adossée au dollar américain puisque toutes les autres monnaies nationales à ce stade sont adossées à l’USD et gérées par les banques centrales (qui sont sous le contrôle de la Réserve fédérale américaine).

Néanmoins, les préoccupations concernant l’avenir d’un point de vue réglementaire restent valables, car la Banque des règlements internationaux (BRI), la plus ancienne institution financière mondiale du monde, a récemment publié un rapport dans lequel elle a averti que la Balance pourrait constituer une menace pour la domination du monde. secteur bancaire, selon financemagnates.

Dans le rapport, la BIS a précisé que les grandes entreprises technologiques – comme Google, Apple et Facebook – pourraient «établir rapidement une position dominante» en raison de leur grand nombre d’utilisateurs.. 

Mais pas seulement cela, le rapport appelait également à une action réglementaire:

«La politique publique doit s’appuyer sur une approche plus globale qui s’appuie sur la réglementation financière, la politique de la concurrence et la réglementation de la confidentialité des données». «L’objectif devrait être de répondre à l’entrée des grandes technologies dans les services financiers afin de bénéficier des gains tout en limitant les risques.»

La manière dont la Balance sera gérée d’un point de vue réglementaire reste floue. Selon Pour Reuters, le gouvernement français créera une force du G7 «pour étudier comment les banques centrales s’assurent que les crypto-monnaies comme la Balance de Facebook sont régies par des réglementations allant des lois sur le blanchiment d’argent aux règles de protection des consommateurs».

Ainsi, on peut certainement s’attendre à des réglementations envers les crypto-monnaies comme la Balance.

Comparaison avec Bitcoin

Bitcoin est de l’argent solide. Il est apolitique, neutre, sans censure et il ne peut pas vous espionner, même s’il le voulait. Tous ces points sont différents de la Balance, qui ne peut jamais être une meilleure alternative au bitcoin, mais certainement une crypto-monnaie adoptable plus évolutive et grand public.  

Conclusion

La Balance marque la première tentative de création d’une monnaie mondiale, en utilisant la blockchain, qui peut être utilisée chaque jour par des milliards d’individus et d’institutions à travers le monde.

Néanmoins, l’ampleur de son succès variera considérablement en fonction de la façon dont Libra convaincra les institutions financières de collaborer avec le consortium pour créer un cadre de travail qui répond au besoin d’une gouvernance décentralisée tout en respectant les lois internationales et nationales existantes..

Indépendamment de la possibilité que la Balance puisse devenir le plus grand succès de l’industrie de la cryptographie, la Balance contribuera certainement à l’adoption généralisée de la technologie de la blockchain en accordant aux personnes connectées numériquement et toujours non bancarisées dans le monde entier le droit d’accéder aux services financiers de base..

Mike Owergreen Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
Like this post? Please share to your friends:
Adblock
detector
map